Souscrire une assurance vie pour moins se soucier de l’avenir

11 septembre 2018 | Mis à jour le 25 octobre 2018

Auteur : L'interconnexion

Qu’est-ce que l’assurance vie?

L’assurance vie contribue à protéger la situation financière de vos proches si vous décédez pendant que votre police est en vigueur. Vous pouvez personnaliser votre police d’assurance vie pour aider les personnes à votre charge à maintenir leur mode de vie actuel et à couvrir les frais, notamment les frais de logement et de scolarité, au moyen du « capital décès » (un montant forfaitaire). Comment cela fonctionne-t-il? Lorsque vous souscrivez une assurance vie auprès d’une compagnie d’assurance, vous désignez un ou plusieurs bénéficiaires.

Ces bénéficiaires (souvent des membres de votre famille) sont les personnes auxquelles le capital décès sera versé en franchise d’impôt à la suite de votre décès. Cela étant dit, pour que le capital décès soit payable, vous devez avoir acquitté toutes vos primes. Le montant de ces primes variera selon le montant d’assurance vie que vous souscrivez, votre état de santé, votre âge et votre mode de vie en général à l’établissement de la police. Certaines polices vous donnent la possibilité d’effectuer des versements supplémentaires au fil du temps pour vous constituer une valeur de rachat. D’autres polices ont une valeur de rachat intrinsèque. Vous pouvez utiliser la valeur de rachat pour couvrir les coûts de la police, ce qui vous offre la souplesse d’interrompre et de reprendre le paiement des primes.

Avez-vous besoin d’assurance vie?

La réponse courte est « ça dépend ». L’assurance vie peut sembler être un sujet de discussion morbide, mais elle est tout aussi importante, sinon plus, que l’assurance habitation, l’assurance automobile ou l’assurance voyage. La mi-vingtaine est un excellent âge auquel commencer à envisager l’achat d’une assurance vie, car, plus vous êtes jeune et en santé, moins vos primes seront élevées. L’assurance vie peut convenir à votre famille si vous :

  • Voulez vous assurer que votre conjoint demeure financièrement stable advenant votre décès

  • Avez des enfants ou attendez la naissance de votre premier enfant

  • Voulez la tranquillité d’esprit de savoir que la situation financière de votre famille sera protégée si vous décédez

  • Avez des dettes personnelles que vous ne voulez pas laisser à vos bénéficiaires

  • Avez un prêt hypothécaire à rembourser

  • Êtes propriétaire d’une petite entreprise et voulez assurer une transition en douceur Si vous avez répondu oui à l’une ou l’autre de ces questions, vous voudrez peut-être envisager de souscrire une assurance vie.

Quelle est la prochaine étape?

Maintenant, quel type d’assurance vie devriez-vous souscrire? Cela aussi dépend de votre situation. Il y a deux catégories traditionnelles d’assurance vie : l’assurance temporaire et l’assurance permanente. L’assurance temporaire a la cote auprès des jeunes et des gens en santé et il vous est possible de souscrire une police d’une durée prédéterminée. Ce type d’assurance est intéressant, car, en règle générale, les primes sont relativement basses parce que – comme l’expression le suggère – l’assurance temporaire vous protège contre l’incidence financière d’un décès pendant une période déterminée plutôt que pendant votre vie entière. L’assurance temporaire est avantageuse pour les jeunes ayant des enfants ou une hypothèque. C’est parce que la durée choisie correspondra à la période avant que les enfants ne deviennent financièrement autonomes ou que l’hypothèque n’ait été remboursée en totalité. Cela étant dit, si vous choisissez de prolonger la période de couverture de votre assurance temporaire au-delà de la période initiale, les primes seront considérablement plus élevées (jusqu’à dix fois plus élevées dans certains cas). De plus, l’assurance temporaire ne vous permet pas de faire des dépôts additionnels et ne comporte aucune valeur de rachat.

Par ailleurs, l’assurance permanente vous couvre votre vie entière. Par conséquent, les primes sont plus élevées dès le début, mais le coût d’assurance total peut s’avérer moins élevé sur la durée de votre vie. L’assurance permanente s’avère un excellent investissement à long terme, car vos primes varieront rarement et toute valeur de rachat que vous vous constituez fructifiera en franchise d’impôt. De plus, il est possible de retirer la valeur de rachat (ce qui peut entraîner moyennant une possible facture d’impôt) ou de la céder en garantie d’un emprunt votre vie durant. Dans le cas de bon nombre de polices, la valeur de rachat de rachat est payable en totalité ou en partie au décès, ce qui augmente le capital décès libre d’impôt payable aux bénéficiaires.

Assurances hybrides

Si vous ne savez toujours pas quel type d’assurance vous conviendrait le mieux, sachez qu’il est très courant de souscrire une combinaison de polices. Souscrire à la fois une assurance vie permanente et une assurance vie temporaire vous permet de vous constituer ce qu’on appelle une assurance hybride. Bon nombre de personnes optent pour une telle assurance, conscientes que leur situation financière et leurs objectifs financiers peuvent évoluer. Souscrire les deux types d’assurance leur permet ainsi d’adapter la couverture au mode de vie auquel ils aspirent au fil du temps.

De plus, une jeune famille peut avoir besoin d’une couverture d’un million de dollars pour couvrir les études des enfants, avoir accès à une source de revenu de remplacement et couvrir d’autres dépenses. Par conséquent, l’assurance permanente devient pratiquement inabordable pour beaucoup de jeunes familles. Une assurance hybride vous permet de souscrire une couverture d’assurance permanente combinée à une couverture d’assurance temporaire tout en respectant votre budget initial. Aussi, une assurance hybride vous procure des avantages et une souplesse vous permettant de passer d’une protection temporaire à une protection permanente au fur et à mesure que les valeurs de la police augmentent et que vos besoins changent, votre budget le permettant.

Partager :