Se préparer à une vie remplie d’aventures

27 mars 2018 | Mis à jour le 3 mai 2019

Auteur : L'interconnexion

La vie est une aventure pleine de rebondissements, et il faut parfois toute une vie pour en connaître tous les détours. Malheureusement, il est alors un peu trop tard. C'est pourquoi la planification précoce de votre avenir financier est très importante. Mais par où faut-il commencer? Lisez notre article sur la hiérarchie des besoins pour en savoir plus..

Faites comme les alpinistes. Ils ne se lancent pas dans une escalade sans avoir tout l’équipement nécessaire et ils ne se procurent pas d’équipement sans savoir ce qu’ils vont en faire. Ils évaluent les défis et les risques qu’ils devront affronter pour atteindre le sommet, puis décident de l’équipement nécessaire pour atteindre leur objectif.


Hiérarchie des besoins financiers

Quels défis aurez-vous à relever au cours de votre vie? Pour vous aider à le visualiser, il peut être utile d’appliquer la pyramide des besoins de Maslow*. Maslow a divisé tous les besoins humains en fonction d’une hiérarchie selon laquelle les besoins des niveaux inférieurs doivent être satisfaits avant qu’un besoin de niveau supérieur soit pertinent. Par exemple, si vous avez faim et que vous n’avez pas de nourriture, il est peu probable que vous pensiez à la voiture que vous souhaitez acheter. Vous pouvez l’utiliser comme guide pour planifier vos besoins tout au long de votre vie, puis décider des outils qui vous aideront à y répondre.


Besoins physiologiques

On retrouve au premier niveau de la pyramide de Maslow les besoins physiologiques. Ce sont les éléments de base de la survie, comme la nourriture, le sommeil, les vêtements et le logement. La satisfaction de ces besoins est la plus grande priorité pour s’assurer qu’une personne puisse continuer à vivre. Cette étape est simple, mais n’est pas toujours facile. À cette étape, il est difficile de penser à autre chose que de se nourrir.


Besoin de sécurité

En supposant que vous êtes encore en vie et que vous avez de la nourriture, des vêtements et un logement (et au moins un peu de sommeil!), la priorité suivante est d’assurer votre sécurité. Au Canada, l’État s’efforce de s’assurer que ces besoins sont satisfaits par l’intermédiaire du système de justice et du régime d’assurance maladie universel.

Assurance maladie

Toutefois, l’État ne s’occupe pas de tous les aspects touchant la sécurité. Par exemple, une intervention dentaire majeure peut s’avérer difficile à payer, donc il est important de se doter d’une assurance maladie complémentaire. Cette couverture est souvent offerte par les employeurs dans le cadre d’un régime d’assurances collectives. Cependant, si votre employeur n’offre pas d’assurances collectives ou si les couvertures sont limitées, il peut être intéressant d’envisager la souscription de votre propre assurance maladie complémentaire.

Prestations du vivant

Heureusement, à cette étape de votre vie, vous avez un emploi qui vous permet de payer les factures et de vous nourrir, et vous avez probablement une couverture pour les soins médicaux de base. Mais que se passe-t-il s’il vous arrive quelque chose qui vous empêche de travailler? Comment continuerez-vous à payer les factures et à vous nourrir? Un élément important de la sécurité consiste à s’assurer que vous serez en mesure de continuer à satisfaire vos besoins physiologiques, même en cas d’accident ou de maladie.

Il peut être judicieux de mettre des fonds de côté pour parer aux imprévus, mais il est difficile d’épargner suffisamment d’argent pour compenser un emploi perdu. L’assurance à prestations du vivant peut jouer un rôle important pour se protéger contre les imprévus, car elle offre un filet de sécurité qui peut payer une partie de votre salaire normal en cas d’invalidité de longue durée ou le versement d’un capital en cas de maladie grave.

Pour en apprendre davantage, lisez notre article Assurer votre actif le plus précieux


Besoin d’appartenance et d’amour

Maintenant que vos besoins fondamentaux sont satisfaits et que vous avez trouvé un moyen de les sécuriser, il se peut qu’à cette étape de votre vie vous ayez fondé une famille ou que vous envisagiez de le faire. C’est une excellente nouvelle, mais il peut être un peu plus difficile de bien protéger votre famille à long terme. Vous voudrez probablement commencer à épargner pour payer les études universitaires ou collégiales de vos enfants, leurs activités parascolaires… et peut-être une thérapie pour vous-même!

Assurance vie temporaire

L’une des questions les plus angoissantes à laquelle vous pourriez avoir à répondre est : « Qu’adviendrait-il de votre famille s’il vous arrivait quelque chose? » Comment parviendrait-elle à joindre les deux bouts? À payer les études postsecondaires? L’assurance vie est une excellente solution pour couvrir ce risque. De plus, comme il est peu probable que vous mouriez à un jeune âge, l’assurance temporaire peut être relativement peu coûteuse. Par exemple, si vous avez 30 ans et êtes parent d’un nouveau-né et que vous décidez que votre famille aurait besoin de 500 000 $ pour subvenir à ses besoins en cas de décès, il se peut que vous n’ayez à payer que quelques centaines de dollars par année pour vous procurer ce montant d’assurance pendant 20 ans (jusqu’à l’âge de 50 ans). Il s’agit d’un moyen simple et peu coûteux d’assurer la sécurité de votre famille pendant les premières années. Il est toutefois important de noter qu’étant donné que le risque de décès augmente considérablement à mesure que vous vieillissez, le renouvellement de cette même police à l’âge de 50 ans serait également beaucoup plus coûteux. Par conséquent, une assurance vie temporaire ne devrait être utilisée que comme solution à court terme.

Assurance vie permanente

L’assurance vie permanente est une autre option. Comme son nom l’indique, au lieu de ne durer qu’un certain nombre d’années, cette assurance dure toute votre vie. Elle coûte généralement un peu plus cher parce que, contrairement à l’assurance temporaire pour laquelle la compagnie d’assurance verse rarement des prestations, la compagnie finit toujours par verser le capital-décès au titre d’une assurance permanente si l’on a maintenu la police en vigueur. Certaines nouvelles formules d’assurance hybride offrent également une plus grande souplesse en permettant d’accumuler une valeur de rachat garantie. Par exemple, si vous avez payé des primes pendant 20 ans pour l’une de ces polices, puis avez décidé que vous n’aviez plus besoin d’assurance vie, vous pourriez racheter la police et peut-être récupérer une partie, voire la totalité des primes que vous avez payées. Ce n’est pas si mal.


Besoin d’estime

Une fois que votre famille est en sécurité et que vous êtes sur la bonne voie, vous commencerez probablement à vous concentrer davantage sur qui vous êtes, sur ce que vous avez fait et sur ce que vous espérez réaliser dans votre vie. À ce stade, vos principaux besoins sont le respect des autres et, plus important encore, le respect de soi.

Par exemple, êtes-vous fier de votre carrière? Les autres vous perçoivent-ils comme un modèle à suivre? Et qu’espérez-vous réaliser au cours de votre vie? Ce sont des questions difficiles, donc ne désespérez pas si vous n’en connaissez pas les réponses. La réalisation de ce genre d'objectifs peut nécessiter des capitaux importants et, par conséquent, une planification plus complexe. Certaines personnes peuvent décider qu’elles n’aiment pas leur emploi et choisir de transformer leur passe-temps de longue date en entreprise. Cela peut être une période très excitante, mais il est rarement facile de trouver comment financer une nouvelle entreprise.

Investir dans un CELI

Votre meilleur choix consiste à commencer à planifier ce moment bien à l’avance. Vous pourriez notamment investir dans un CELI, qui vous permet de retirer des sommes sans avoir à payer d’impôt additionnel sur le revenu de placement. N’oubliez pas qu’il y a des limites quant au montant que vous pouvez placer dans un CELI chaque année.

Investir dans une assurance vie

Une autre option moins souvent envisagée est l’assurance vie permanente. Cela peut sembler contre-intuitif, mais comme l’assurance peut générer une valeur de rachat, elle peut servir à garantir un prêt. L’assurance vie hybride est particulièrement bien adaptée à cette situation, car elle génère la valeur de rachat plus rapidement que les produits traditionnels. Il peut s’agir d’un moyen très efficace de financer une nouvelle entreprise ou l’expansion d’une entreprise existante. Encore mieux, vous bénéficiez toujours de la couverture d’assurance. Si une tragédie frappe, le capital-décès peut servir à rembourser le prêt et le montant reste sera versé à votre bénéficiaire.


Besoin d’accomplissement de soi

Le niveau le plus élevé de la pyramide des besoins de Maslow porte sur le besoin d’accomplissement de soi, lorsque l’on s’engage à réaliser son ultime potentiel. Il peut s’agir de maîtriser un talent ou une compétence, de devenir une figure centrale de sa collectivité ou de laisser un héritage aux générations futures. À cette étape, il y a trois principaux facteurs à considérer du point de vue financier : la retraite, votre patrimoine et votre héritage.

Votre retraite

La préparation en vue de la retraite peut prendre plusieurs formes selon votre carrière ou votre entreprise. Certaines personnes peuvent compter sur un régime de retraite, tandis que d’autres auront investi dans un REER ou un CELI dans lequel elles ont l’intention de puiser. On oublie souvent qu’il est possible de céder la valeur de rachat de l’assurance vie en garantie d’un prêt, qui peut servir à planifier la retraite. Les polices d’assurance vie exonérées ne sont pas assujetties à l’impôt sur le revenu de placement gagné au titre de la police, à moins que ce revenu ne soit retiré par le titulaire de la police. Outre cet avantage, les nouvelles polices d’assurance hybride offrent également une valeur de rachat garantie et des options de placement qui peuvent garantir un rendement à vie.

Votre patrimoine

Le deuxième facteur à considérer est votre patrimoine. L’assurance vie est une stratégie claire et efficace pour maintenir le patrimoine transmis à votre conjoint, vos enfants ou vos ayants droit. Son efficacité repose sur le fait qu’à votre décès vous êtes réputé avoir disposé de vos actifs, ce qui peut entraîner une obligation fiscale. Cela peut avoir une incidence importante sur la valeur de votre patrimoine. Par contre, le capital-décès de l’assurance vie (y compris toute valeur accumulée dans le fonds de la police) est touché par le bénéficiaire en franchise d’impôt.

Pour en apprendre davantage, lisez notre article Partage du patrimoine avec la génération suivante

Votre héritage

Votre héritage est le troisième facteur en prendre en considération. Outre les actifs vous transférez à votre conjoint ou à vos enfants, vous pouvez souhaiter laisser votre marque sur le monde. Pour ce faire, l’un des moyens les plus courants consiste à faire un don à un organisme de bienfaisance. Saviez-vous que vous pouvez désigner un organisme de bienfaisance comme bénéficiaire d’une police d’assurance vie? Par exemple, certaines personnes souscrivent une police d’assurance vie permanente lorsqu’elles sont jeunes pour assurer la sécurité de leur famille, mais à mesure qu’elles vieillissent et que leurs enfants prospèrent, elles constatent qu’elles n’ont plus besoin du même montant d’assurance. À ce moment-là, elles pourraient choisir de désigner un organisme de bienfaisance comme bénéficiaire au lieu de leur conjoint ou de leurs enfants.

Pour en apprendre davantage, lisez notre article Comment l'assurance vie peut-elle aider l'oeuvre de bienfaisance de votre choix?

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux outils pour vous aider à gérer les différents aspects de votre vie. La vie sera toujours pleine de risques, mais en planifiant et en vous dotant des outils nécessaires, vous pouvez atténuer les risques et maximiser les possibilités.

Notes et références

*Maslow, A. H. (1943). A theory of human motivation. Psychological Review, 50(4), 370-396

Partager :